Des FNB dans le rouge en mars

13 mai 2020

Les gains du marché boursier, réalisés au cours de plus long marché haussier de l'histoire, ont diminué de manière significative à cause de l'impact de la pandémie du coronavirus et de la clôture de quasiment toute activité économique qui s'en est suivie. Le mois de février ne marquait que le début de la détresse du marché, puisque des résultats plus sévères ont été enregistrés au cours du mois de mars. Cependant, avril et mai ont reflété l'intense volatilité des marchés, l'indice composé S&P 500 grimpant de 31 % en date du 8 mai, par rapport aux faibles résultats du mois de mars.

Le graphique 1 compare les rendements positifs et négatifs du marché des FNB canadiens (l'étude comprend 849 FNB), à l'exclusion des fonds à réinitialisation quotidienne et rendement inverse.

En mars, le nombre de FNB à rendement négatif a augmenté de manière drastique. Seuls quatre FNB ayant un mandat d'actions ont eu des rendements positifs, tandis que le nombre de FNB à revenu fixe ayant des rendements positifs est tombé à seulement 37. Les FNB alternatifs semblent bien se porter pendant cette période de volatilité, en particulier les mandats neutres au marché, qui résistent beaucoup mieux à des ralentissements importants comme celui-ci. À ce stade, les FNB équilibrés, qu'ils aient ou non un biais important sur les actions, ne s’en sortent pas très bien à cause de l'étendue des déclassements de dette d'entreprise.

En résumé, seuls 59 des 849 FNB de mon étude ont enregistré un rendement positif au mois de mars, ce qui en fait le mois le plus stressant pour les investisseurs depuis la crise financière de 2008-2009.

Le tableau 1 présente de manière plus détaillée les mandats d'investissement des FNB étudiés. La colonne « Moyenne » illustre le carnage provoqué par l'effondrement du marché, toutes les stratégies, à l'exception des mandats gouvernementaux en espèces et à revenu fixe, affichant des baisses significatives.

L'histoire s'est écrite lorsque les contrats à terme arrivant à échéance pour le pétrole brut West Texas Intermediate se sont écrasés en territoire négatif sans précédent. La baisse moyenne des FNB de ressources énergétiques était supérieure à 20 %. Les liquidités et la dette publique semblaient être les seules valeurs refuges en mars, et ces catégories n'ont pas non plus été complètement à l'abri de la baisse.

Les stratégies d'actions ont connu des baisses importantes, les mandats sectoriels d'actions ayant diminué en moyenne de 18 %. Les chiffres les plus inquiétants proviennent de la performance des FNB obligataires, les négociants ayant commencé tenir compte des nouvelles dégradations par les agences de notation de crédit. Les investisseurs dans ces catégories n'ont généralement pas une tolérance au risque élevée et ne s'attendaient probablement pas à des baisses aussi importantes des valeurs unitaires.

Le tableau 2 montre les rendements moyens des FNB à mandat d'actions en fonction de la région géographique. Les résultats peuvent donner aux investisseurs l'espoir de connaître des jours meilleurs à l'avenir. Les gouvernements ont engagé des procédures de confinement, ce qui a eu pour effet de paralyser l'activité économique et de pousser la croissance du PIB vers un niveau presque négatif. Les FNB axés sur les régions et les pays ont connu des baisses généralisées en conséquence, mais la grande dispersion des rendements négatifs, allant de - 2 % à - 28 % selon les régions, peut inciter à un certain optimisme.

La Chine, l'épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus, a enregistré quelques progrès sur ses marchés boursiers, les rendements des actions se stabilisant. La perte moyenne des FNB ayant un mandat sur les actions chinoises n'était que de 2 % en mars. Dans le bas du tableau, les mandats axés sur l'Australie ont enregistré une perte de 28 % pour le mois.

Alors que de nombreux économistes et analystes de marché prévoient une récidive des faibles résultats du mois de mars, certains prédisent également qu'une reprise très attendue en « V » (la lettre à laquelle ressemblent une forte baisse et une reprise tout aussi forte lorsqu'elles sont représentées sur un graphique), se transformera en une reprise en « U » pour le reste de l'année, à mesure que les précautions de confinement seront assouplies.

Pour les investisseurs actifs, c'est à la fois un jeu d'attente et un jeu de devinettes. Le moment et la forme de toute reprise potentielle sont soumis à une foule de variables. L'indice de volatilité CBOE (VIX) – souvent appelé « jauge de la peur » car il suit le niveau attendu des options sur l'indice S&P 500 (volatilité implicite) – est en baisse par rapport à son récent sommet de 85 en mars. Mais il oscille toujours autour de 28, ce qui est loin de sa moyenne historique entre 12 et 20. La forte volatilité souligne la nécessité pour les investisseurs actifs d'adopter une approche proactive et d'être particulièrement attentifs aux brusques changements d'humeur du marché.

Fundata offre à présent de nouvelles mesures de risque
Maximisez l’exposition de vos fonds sur le marché!
Des analyses personnalisées des données
Améliorez l’expérience d’apprentissage de vos étudiants avec nos solutions de données.
Contactez-nous pour en savoir plus
Accédez à notre dépôt de fiches d’aperçu du fonds au PDV.
Cliquez ici pour la liste mensuelle des fonds obtenant la note FundGrade A.

Cliquez ici afin de visionner le contenu de la liste des lauréats de la note FundGrade A+® de l’année dernière.
NUMÉRO SANS FRAIS : 1 (888) 328-9174
Nous offrons à nos clients les données complètes les plus pertinentes disponibles sur les fonds de placement canadiens.
Naviguez dans notre répertoire de sociétés de fonds classé par ordre alphabétique :


Site Web réalisé par Fundata Canada Inc.
Données sur les fonds communs de placement fournies par Fundata. | Voir les Modalités et conditions d’utilisation.
Les informations des marchés financiers sont fournies par QuoteMedia.com. Tous droits réservés. | Voir les conditions d’utilisation.
Délai de 15 minutes sur les données du NASDAQ et sur toutes autres données, sauf indication contraire.
Les données sur les matières premières sont la propriété de CME Group Inc. et de ses concédants. Tous droits réservés.
Les indices de BofA Merill Lynch sont utilisés avec autorisation.
© 2020 Fundata Canada Inc. Tous droits réservés. | Voir la Politique de confidentialité | Contactez-nous.